Très bonne question, mais elle fait simplement suite au un article :

« Comment choisir sa technique de peinture : Huile ou Acrylique ? »

Par conséquent, je vous invite à le lire, si ce n’est pas déjà fait, puisque qu’il traite de questions clés, comme celle de connaître quelques différences entre des deux.

Choisir une technique est une étape et savoir quelle est la mieux pour vous, en est une autre. Pour ma part le choix est fait. C’est le sujet à faire qui commande le choix et ma dextérité qui qui validera ou pas. C’est donc une étape assez personnalisée. Ce choix dépendra seulement de votre nature et votre projet artistique, un petit rappel sur le dernier article :

« C’est la pratique … L’acrylique, de texture presque similaire à l’huile, séchera vite par rapport à l’huile qui, elle, prendra beaucoup plus temps, … » donc votre pratique fera votre différence pour trouver votre avantage personnel.

Avez-vous déjà peint à l’acrylique ? Qu’est-ce qui vous a plu dans cette technique ?

Quelques réponses à connaître pour avoir une idée sur votre situation  :

    • Les dégradés sont-ils faciles ?

      • « Oui, je connais les couleurs et le dosage à mesurer , pour être rapide»

    • Le séchage rapide est-il un avantage ?

      • « Oui, à condition que je finisse le même jour »

– La création précise d’une couleur est-elle atteinte ?

    • «Oui, par contre, il me faut avoir les bases pour y arriver, avoir créer un nuancier : travail des verts, des violets… »

      – Est-ce que je fini l’œuvre quand je veux ?

    • « Non, pas toujours, des accidents par manque de connaissance, me jouent des tours »

Avez-vous déjà peint à l’huile ? Qu’est-ce qui vous a plus dans cette technique ?

Les mêmes questions pour vous :

    • Les dégradés sont-ils faciles ?

    • « Oui, puisque elle met du temps à sécher, je peins les ciels avec un dégradé sans la marque du passage d’une couleur à l’autre»

    • Le séchage lent est-il un avantage ?

      « Oui, je peux peindre à mon rythme, et y revenir plus tard pour des améliorations ou des corrections»

– La création précise d’une couleur est-elle atteinte ?

« Oui, à condition d’avoir étudier la création de couleurs supplémentaires, en créant un nuancier à ma mesure »

– Est-ce que je fini l’œuvre quand je veux ?

« Oui, puisque je peux y revenir le lendemain, la prise de recul m’avantage dans la décision de finition qui est à long terme.»

Évidemment d’autres questions se greffent dans la pratique d’une technique, ici j’ai visé l’essentiel.

Le Grand Plaisir c’est d’être à l’aise et se sentir libre à choisir les deux, être aussi à l’aise d’en préférer une sans déprécier obligatoirement l’autre. C’est votre projet artistique qui pèsera sur la balance. Pour une œuvre, ou le temps d’étude et de dégradés sera « long », vous prendrez peut-être l’huile et un autre projet où la rapidité sera nécessaire, vous viserez certainement l’acrylique.  Si votre dextérité est acquise, vous pouvez même faire l’inverse… c’est vous qui choisissez.

Et si votre nature artistique est définie, vous favoriserez une seule et unique technique pour toutes vos œuvres.

Bonne étude et bonne pratique.

Sylvie CADAMuro

Comment choisir sa technique de peinture : Huile ou Acrylique ?

Pin It on Pinterest

Share This