Stage du 24 et 25 juillet 2021

Chaque stagiaire se découvre des possibilités qui promettent.
Des barrières tombent.

Ce thème, qui stimule la créativité sous une autre forme, a encore permit de raconter une histoire en images. Adieu les formalités, fini l’exigence académique avec le perfectionnisme gentiment mis de côté pour dire bonjour à la liberté de s’ouvrir à des sentiments de la première heure ou du 1er coup de cœur. de l’histoire vécue à partager. 

Quelle histoire pourrais-je raconter en images ?

Raconter un voyage, une expérience, un souvenir agréable… dans le même esprit qu’un journal intime est une piste à prendre. Ce n’est peut-être pas facile quand le dessin et l’histoire doivent s’associer , mais c’est ce que nous faisons souvent, sans s’en rendre compte, en parlant et faisant des gestes explicatifs pour transmettre l’émotion du moment vécu. Et bien voilà, dans ce contexte, chacun posséde sa traduction et peut garder son langage, son expression,pour que les mots se transforment en des géométrie, couleurs et illustrations.

C’est vraiment un sujet d’inspiration varié et infini…

Les moments où j’interviens se situent souvent dans le besoin de traduire clairement l’histoire ou le moment à raconter en dessin ciblé.

Après une démonstration en douceur pour se préparer à appliquer des idées sur ce thème, chaque stagiaire accepte le défi et un plan sous le bras, c’est parti ! Le plaisir d’utiliser Rieux-Volvestre comme cobaye pour l’expérience, comme si on était en voyages, a été vite enclenché.

Même des stagiaires en mode débutants ont vécu cette première en plein air avec satisfaction, assurance et détente. 

Emplacement privilégié pour dessiner un extrait des hauteurs d’un village.

Résumé en images, du choix diversifié des stagiaires pour raconter leur histoire en images.

Le plaisir de dessiner un récit, court ou long dans un CARNET, nourrit les idées qui s’aglutinent dans l’esprit, au point de faire de nouvelles associations comme le dessin avec le langage, l’écriture, la peinture, le collage…bref tout est bon quand on garde son plan sans exigence oppressante.

Là aussi, la fatigue naturelle n’a découragé personne, elle peut même être mentionnée dans une page du carnet…à chacun de la traduire.

Oui, il y aurait beaucoup à dire sur ce thème, mais le faire c’est plus productif.

Et vous ? Une dernière ligne droite pur finir l’été en beauté ? 

Une envie de dessiner une histoire, en utilisant la nature ?

Je ne vous cache pas que les effets du groupe sont d’un bénéfice insoupçonné, moi avec bien sur,  cela canalisera votre projet avec sérénité.

Osez le CARNET de VOYAGES en plein air et créer le vôtre,

un nouveau en plein hiver ! 

Débutants et pratiquants, vous êtes les bienvenus.

Je suis à votre disposition pour toute demande personnalisée.

Prochain week-end et dernier de l’été sur le CARNET de VOYAGES les 28 & 29 août à Rieux volvestre.

Pin It on Pinterest

Share This